LE TITANE

titane

 
Titane:
corps simple, de symbole Ti, de numéro atomique 22 et de poids atomique 47,90.
Telle est la définition bien abstraite, donnée par le dictionnaire. Qu'en est-il de cet élément qui sous forme de métal, est synonyme de technique de pointe.
 
 
 
Les lignes qui vont suivre sont largement inspirées d'un article publié dans la revue "Science et Profession", j'espère que son auteur, M. Seraphin, ne m'en tiendra pas rigueur.
Ayant rendu à César ce qui lui appartient, je peux poursuivre l'âme en paix.
 
DECOUVERT EN 1790
Découvert par le pasteur anglais W.Gregor en 1790, il s'est écoulé plus d'un siècle avant que du titane pur puisse être obtenu (1990).
Le développement du titane et de ses alliages ne date réellement que de 1940, grâce au procédé mis au point par Kroll.
La difficulté de ...
Lire

Historique de la Coutellerie Nogentaise

 
 
La coutellerie de Nogent en Haute-Marne, par sa qualité et sa variété soutient aisément la comparaison avec Sheffield, Solingen ou encore Thiers.
 
 
 
La production est traditionnellement divisée en sept grandes classes:
 
 1/La coutellerie professionnelle,
 2/La coutellerie de table,
 3/La coutellerie fermante,
 4/ La cisellerie,
 5/L'instrumentation médico-chirurgicale,
 6/Les instruments de toilette
 7/et enfin l'outillage  main.
 
Cette production très variée tant par l'utilisation des objets que par les formes a évolué au cours du temps et continue de se transformer aujourd'hui en fonction des modes, des usages et des progrès techniques...
Lire

LA COUTELLERIE NONTRONNAISE

C'est en effet en 1653 que Guillaume LEGRAND, Maître Coutelier de Saint-Eustache se marie et s'installe à NONTRON. Il va donner naissance à toute une dynastie de couteliers.
nontron
 
Les couteaux" Nontron" se caractérisent par un manche en buis, et une lame forgée bloquée en position ouverte par une virole conique. Les manches comportent à leur extrémité des formes telles qu'une boule, une queue de carpe, une double virole ou un sabot. Ils son décorés d'un motif pyrogravé appelé "mouche".
 
 
 
 
 
 
 
 
 
NONTRON, un passé sidérurgique
notron
La production de fer en Nontronnais date de l'époque Gallo-Romaine évoluant durant Le Haut Moyen-Age avec les "forges Catalanes" et l'apparition des hauts fourneaux au XIIIème, jusqu'aux usines à fer du XVIIème...
Lire

Le « Catalan » de Claude Bidaut

 
 
CLClaude Bidaut  avait  deux possibilités: refaire à l'identique un couteau traditionnel, ou réaliser un couteau nouveau, rendu plus solide par des platines métalliques, une mitre et un talon massif, mais qui conserverait l'allure extérieure et la décoration des modèles anciens.
 
Une raison en particulier a guidé son  choix: la corne des bœufs d'aujourd'hui élevés uniquement pour leur viande, et sacrifiés à trois ans, ne comporte qu'une très courte pointe pleine, au contraire de ceux qui été autrefois dressés pour le labour, et vivaient jusqu'à dix ou douze ans.
La conception de la mitre et du talon permettrait l'utilisation de cornes courtes, les seules disponibles aujourd'hui.
 
La solide lame de 12 cm est , comme il se doit, en feuille de saule, à tranc...
Lire

Le couteau « Catalan »

Découverte du couteau"Catalan"
 
 
La Catalogne française a été l'une des régions où éclôt ainsi au siècle dernier un artisanat coutelier qui fabrique et vend un couteau caractéristique (inconnu d'ailleurs en Catalogne espagnole).
 
CATALANLe couteau"Catalan" traditionnel
 
Tous les couteaux locaux, qu'il s'agisse ou non d'armes rustiques, ont une lame en feuille de saule, à tranchant en V, ornée de motifs curvilignes, floraux ou fruitiers (une tranche d'olivier, par exemple); seuls deux modèles à motifs linéaires ont été retrouvés.
Le ressort est forgé transversalement; sa partie antérieure aplatie au-dessus du premier rivet de fixation n'est pas sans analogie avec la "mouche" des Laguiole...
Lire