ENTRETIEN DU RASOIR COUPE CHOUX

 

1/ Huilage de la lame

Pour protéger de la rouille en raison de l’humidité.

 

2/ L’affutage

Il se fait après chaque rasage après un affutage avec pate à affuter.

Le principe est de faire des allers et retours de la lame sur le cuir afin de lui redonner un fil coupant.

 

3/ Protection de la lame

Pas de chocs sur le tranchant

Pas de doigts (sales)

Et aucun produits entretiens (javel…)

 

Lire

L’art de se raser avec un rasoir droit

Le rasoir droit appelé « coupe-choux », sabre, le rasoir couteau aussi le rasoir à main est composé d’une grande lame se repliant dans le manche appelé le chasse. Aujourd’hui, il est toujours utilisé par les coiffeurs, les barbiers ainsi que par des amateurs passionnés.

Ces amateurs trouvent le plaisir dans la qualité du rasage obtenu ou bien pour faire revivre un bel objet et pour des raisons écologiques.

La définition de «  pogonotomie » :

C’est l'activité qui consiste à se raser et se tailler la barbe.

 Le terme a été inventé par Jean-Jacques Perret, maître et marchand coutelier du XVIIIe siècle

Le terme « pogonotomie « vient du grec pogos qui veut dire barbe, et temno qui veut dire couper.

1 /La technique :

Avant le rasage, il est conseillé de bien préparer son visage à l’eau ch...

Lire

L HISTOIRE DU RASOIR DROIT

             On ne saura jamais exactement comment est venu l'idée, le besoin, de se raser, mais une barbe trop près d'un feu de camp, ou des cheveux gênant la vision peuvent être considérés comme des éléments déterminants de la naissance du rasage.

Quelques 2 000 ans plus tard, nos ancêtres découvraient le fer et sa résistance: les rasoirs de ces époques ressemblent plus à des hachoirs qu'à nos rasoirs couteaux.

RASOIR

Bien que la profession de barbier existât depuis longtemps. Leurs attributions étaient plus larges que la simple "barbarie": ils rasaient et coupaient les cheveux mais pratiquaient aussi les saignées, arrachaient les dents, pansaient les blessures.

Les barbiers, regroupés en corporations, étaient les médecins du tiers état et arboraient des bassins blancs au contraire des chiru...

Lire

LES MULTI-LAMES GENERALISTES ET LES MODELES SPECIALISES

 
victorinaL'intérêt des couteaux multi-lames est de pouvoir regrouper dans un modèle plusieurs outils offrant de nombreuses fonctions, le tout étant présenté sous une forme relativement compacte. La famille des multi-lames regroupe les célèbres couteaux suisses qui existent dans de nombreuses configurations, les modèles de l'Espagnol Aïtor voire ceux des fabricants italiens et allemands. Ne recherchez pas l'accessoire pour l'accessoire et préférez des modèles incluant les outils qui vous seront vraiment nécessaires. Le verrouillage des couteaux multi-lames est assuré le plus souvent par des lames ressorts. Sur le plan de la sécurité, ce système est moins sûr que le système à pompe ou Liner Lock. Les outils peuvent se refermer lorsque vous exercez une pression trop forte...
Lire

LES MODELES A LAMES FIXES ET LES TOOLS

 
KABAR
      L'usage des modèles à lames fixes est plus limité que celui des pliants.
Les adeptes de la randonnée devront en plus d'un pliant se munir d'un couteau à lame fixe qu'il pourront utiliser pour couper du bois pour faire du feu, pour nettoyer l'emplacement du bivouac…, etc. Là aussi, le choix des modèles est vaste. Il n'est pas nécessaire de se munir d'un modèle lourd et volumineux qui, certes, facilite la coupe des branchages mais qui vous fatiguera vite.
Sélectionnez un modèle parmi les couteaux de combat multi-usages comme le classique Ka-Bar ou les couteaux de chasse. A la différence des pliants, les couteaux droits les plus chers ne sont pas forcément les meilleurs...
Lire